Qui est un travailleur saisonnier?

Les travailleurs saisonniers sont embauchés surtout dans l’agriculture, où ils sont généralement employés pendant la récolte des fruits et légumes et pendant les vendanges, mais aussi dans le tourisme pour accueillir les clients de la restauration ou de l’hôtellerie en haute saison.


Le travail agricole est l’un des emplois saisonniers les plus recherchés, car il ne demande pas d’expérience, mais surtout une excellente condition physique. Les travailleurs agricoles saisonniers sont très recherchés par les agriculteurs en raison de la difficulté qu’ils ont à recruter des personnes de confiance capables de supporter l’effort physique. Le fonctionnement de l’agriculture et de la production alimentaire est étroitement lié au changement des saisons: il y a un temps pour planter, cultiver, récolter. Les entreprises agricoles engagent souvent des travailleurs saisonniers pour renforcer leur personnel permanent dans des tâches qui n’exigent souvent aucune formation préalable. Les principales tâches des saisonniers de l’agriculture sont: la récolte des fruits et légumes, la conduite des machines agricoles, les travaux de la vigne: palissage, plantation, taille, vendange, etc., la garde des animaux, la taille des arbres fruitiers, le désherbage manuel ou mécanique des cultures, l’entretien du matériel, la fabrication du fromage.

Vous serez certainement d’accord avec la constatation que le monde agricole est aujourd’hui confronté à une pénurie de main-d’œuvre sans précédent, et ce dans tous les secteurs agricoles: viticulture, horticulture, élevage et production céréalière. Selon L’Association Nationale pour l’Emploi et la Formation en Agriculture, 270 000 contrats saisonniers sont signés chaque année dans l’agriculture.. Cela représente environ ⅓ des emplois dans ce secteur. Un quart des contrats saisonniers français sont signés dans l’agriculture, qui est le deuxième employeur national avec 2,8% de la population active. Cela concerne près de 450 000 exploitations en France appartenant à des secteurs aussi divers que: l’arboriculture, le jardinage, le maraîchage, la viticulture, les pépinières, la polyculture et l’élevage.

Il est évident que la recherche d’un travailleur agricole saisonnier peut parfois être compliquée, de plus les restrictions sur la lutte contre la propagation de la maladie Covid 19 ont perturbé la vie de dizaines de milliers d’agriculteurs dans tous les pays européens.

Par travailleur saisonnier au sens du droit communautaire, on entend le travailleur salarié effectuant, sur le territoire d’un État membre autre que celui sur le territoire duquel il réside, un travail de nature saisonnière, dépendant du rythme des saisons et se répétant chaque année. Ce travail est donc, en principe, de nature temporaire et provisoire. Lorsqu’ils engagent un salarié pour un travail saisonnier dans le cadre d’un contrat de travail, les employeurs privilégient généralement le contrat de travail à durée déterminée ou le contrat de droit civil. Les contrats saisonniers sont forcément des contrats à durée déterminée (CDD) car ils dépendent d’activités qui ne sont pas exercées toute l’année. Ils doivent être établis correctement et signés par l’employeur et l’employé. Les contrats à durée déterminée saisonniers présentent un certain nombre de particularités par rapport aux contrats à durée déterminée traditionnels.

Parmi les contrats saisonniers, il existe un type de contrat particulier: le contrat de vendanges. Comme son nom l’indique, le travail doit comprendre les travaux de préparation, de réalisation, de nettoyage et de stockage liés à la récolte, le contrat vendanges présente quelques spécificités. Tout d’abord, ce contrat à durée déterminée est limité à un mois. Un travailleur saisonnier peut avoir plusieurs contrats saisonniers (avec le même employeur ou avec des employeurs différents), sachant que le nombre total de contrats ne peut dépasser deux mois sur une période de 12 mois. Deuxièmement, le contrat peut être conclu par un employé en congé payé. Il s’agit d’une situation exceptionnelle car les employés ne travaillent généralement pas pendant leurs congés, mais ils doivent en informer leur employeur et obtenir son accord écrit. Ce document doit être présenté lors de la conclusion du contrat de vendage. Le code du travail polonais ne contient pas de définition de l’employé saisonnier. Comme cette définition ne vient pas directement du code du travail, on considère que selon la législation du travail, l’emploi saisonnier doit être traité de la même manière que l’emploi régulier d’un employé.

Une bonne solution pour l’employeur est de faire appel aux services d’une agence de travail temporaire. Le groupe BIS POL HR propose deux types de services aux employeurs étrangers: le leasing et le recrutement.L’argent investi par l’employeur dans les prestations d’une agence de travail temporaire sera sans aucun doute récompensé sous la forme d’un temps gagné pour le recrutement et du confort de travailler avec un employé saisonnier étranger correctement préparé pour ce travail.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *